démarche

Dans un rapport au monde emprunt de curiosité, je cherche à déconstruire la réalité du quotidien pour envisager d’autres manières de l’explorer et de m’y inscrire. Depuis 2012, ma pratique artistique a débordé à l’extérieur de la boîte noire des théâtres. Je développe un travail à la croisée des arts vivants et plastiques dont les enjeux sociaux et communautaires font partie intégrante de ma recherche artistique. Mes projets sont des installations participatives, qui mettent en jeu des personnes (le public) et qui prennent différents formats selon les thématiques. Chacune est en lien direct avec mes préoccupations. Mon ambition est d’ouvrir des questionnements avec des projets accessibles à un large public, qui revêtent une forte dimension symbolique et émotionnelle. Si chaque installation active une thématique différente, elles ont toutes en commun les éléments suivants que l’on retrouvent comme une petite ritournelle au sein de mon travail.

–> Elles interrogent notre perception du réel et activent une vision créative de notre citoyenneté – voire de notre être au monde.
–> Le public est acteur du processus, il révèle l’installation par sa participation.
–> Elles détournent des conventions établies et relient des personnes entre elles.
–> Elles constituent un collectif de participants, créent des expériences collectives.
–> Leur caractère in situ implique une re-création pour chaque nouvelle édition.
–> Elle comprennent une action de médiation menée en parallèle ou fait partie intégrante du travail de création.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer