biographie

Marie-Aude Guignard est une artiste et médiatrice culturelle qui conçoit, écrit et met en scène des installations vivantes participatives à la croisée des arts vivants, des arts plastiques et de la médiation culturelle. Les enjeux sociaux et communautaires de ces projets font partie intégrante de sa recherche artistique. Issue de l’Ecole supérieure d’art dramatique du Conservatoire de Lausanne (2001), elle a  d’abord travaillé  en tant que comédienne sur une quarantaine de productions, en Suisse, France et Belgique ; notamment au théâtre avec Guillaume Béguin, Attilio Sandro Palese, François Gremaud, Cédric Dorier, Fred Mudry, Adina Secretan, Jean-Yves Ruf, Philippe Sireuil et au cinéma avec Samuel Benchetrit, Marc Décosterd, DaVide Deppierraz et Stefania Pinnelli. Peu après son diplôme, elle co-fonde le collectif V.I.T.R.I.O.L (2002-2008), avec lequel elle co-réalise, co-produit et interprète deux créations théâtrales. Ses premières travaux personnels voient le jour il y a 10 ans, sous différents formats : « Errer est péché, profitons-en » (2006 lecture performative Le Bourg-Lausanne), réel (2010 court métrage d’art et essai),  Sincèrement Diana (2011 performance dansée Quarts d’Heure des Printemps de Sévelin). Pour nourrir sa pratique et se décentrer, elle suit une formation continue en médiation culturelle à la Haute école d’études sociales et pédagogiques de Lausanne (2011-2013 CAS EESP Hes-so). Dans le même temps, elle affine et particularise sa recherche artistique et fonde Bonsoir la compagnie (2012) avec laquelle elle conçoit, écrit et met en scène des installations participatives au caractère in situ : LeFIL (2012 Festival de la Cité Lausanne, 2015 Théâtre Échandole Yverdon-les-Bains, 2016 Usine à Gaz Nyon), L’ E D I F I C E (2014 Esplanade de Montbenon Festival de la Terre Lausanne) et Le duplex spatio-temporel (2016 Ô Vallon Lausanne). Chaque installation comprend une action de médiation artistique qu’elle développe en parallèle ou faisant partie intégrante du processus de création. Ponctuellement et avec joie elle conçoit et anime des ateliers d’arts vivants et plastiques, principalement pour le jeune public, notamment pour l’Arsenic, le Musée Jenisch, ZigZag ou l’Ecole de théâtre ACTE. En 2016 elle se forme en audiodescription cinéma avec Regards Neufs. Cette nouvelle pratique l’amène à développer le concept de l’installation in situ LA VISITE.

 

Enregistrer

Enregistrer